Réussir son carrelage intérieur : les règles d’or

Le carreau est un matériau très apprécié pour la décoration intérieure. Mais son choix, ses usages et les types de pose peuvent entraîner quelques complications quand on est mal renseigné. Nous vous invitons donc à découvrir toutes les nuances permettant de poser et réussir son carrelage intérieur.

Où poser les carreaux d’intérieur ?

Le carrelage intérieur diffère du carrelage extérieur par son poids et son épaisseur. En général, il est plus fin et moins lourd. On peut s’en servir notamment pour le revêtement du sol, mais aussi pour les murs des différentes pièces de la maison. Les carreaux d’intérieur pour la salle de bain sont néanmoins plus solides et plus épais que ceux qu’on pose ailleurs dans la maison. Sujets à l’humidité et à l’usure, ils doivent être solides.
On doit prendre les mêmes précautions quand on pose des carreaux sur la crédence de la cuisine. Cette surface subit des pressions dues à la chaleur pendant la préparation des repas. Par conséquent, il faut choisir les matériaux la fois solides et esthétiques pour cette partie de la cuisine. Heureusement, les carreaux d’intérieur existent sous de nombreux coloris et styles. Cependant, le choix ne doit pas seulement prendre en compte des considérations esthétiques.

carrelage intérieur

Comment choisir le carrelage intérieur idéal ?

Les usagers ont généralement le choix entre 3 types de carrelage intérieur :

• La terre cuite : ces carreaux d’intérieur sont fabriqués avec une pâte de ciment, du sable et de la poudre de marbre plus ou moins teintées. Elles sèchent à l’air et peuvent être très solides. Ce sont des carreaux très esthétiques, qu’on pose facilement sur le sol.

• La pierre naturelle : on peut la poser à l’intérieur comme à l’extérieur de la maison. Les carreaux de marbre, peu résistant, sont inclus dans cette gamme, tout comme le granit qui est bien plus solide. Globalement, ces deux types de carreaux sont plus solides et plus durables.

• Le grès. Les carreaux en grès sont parfois recouverts d’une couche d’émail très décorative. Mais ils peuvent s’user et s’enlaidir très vite. Il existe au moins 3 familles de grès, qui sont plus ou moins solides en fonction de la technique de fabrication. Ici, la règle est simple : plus la couleur du carrelage en grès est claire, moins l’usure sera visible.

Une fois que vous faites le choix dans l’une de ces catégories, ne retenez que les carreaux qui possèdent une bonne résistance au passage, à la rayure et à la glissance. Pour la résistance au passage, il est admis que les carreaux normés PEI IV et V sont les plus résistants. Choisissez les carreaux de cette classe pour équiper votre salon ou la salle à manger.

carrelage intérieur
La norme de résistance à la rayure est fixée de 1 à 10 sur l’échelle MOHS. Les carreaux normés MOHS 5 ou 6 sont juste corrects. À partir de la classe MOHS 7-8 ou 9-10, on trouve un carrelage de qualité qui peut durer très longtemps. Enfin, la norme ABC de résistance à la glissance induit que vous devez chercher des carreaux de classe B et C exclusivement si vous voulez les utiliser pendant longtemps.

Quel format et quelle pose pour mes carreaux d’intérieur ?

Le carrelage intérieur est caractérisé par des carreaux généralement carrés ou rectangulaires. Même si vous en trouvez qui sont très bons, il est utile de se rappeler que la taille et la surface de votre maison imposent un style de carrelage précis. Les formats courants sont ceux de 33 x 33 cm ; 40 x 40 cm ; 45 x 45 cm et 30 x 60 cm. Dans le principe, les carreaux de petite taille sont bien assortis aux petites surfaces. Mais le poseur doit parfois mesurer cette dernière avant de choisir le type de carreaux intérieur idéal. Cela lui évitera d’en casser une grande quantité pour combler les petits espaces de la maison.
Si vous possédez une salle de séjour ou une chambre très spacieuse, il faut sans doute opter pour de grands carreaux. Les tailles conventionnelles sont les suivantes : 60x 60 et 120 x 60 cm. Certains carreaux de ce type apportent beaucoup de chaleur et de douceur à la maison. D’autres procurent d’emblée une impression de froid et un aspect un peu sinistre à la pièce.

Comment poser et entretenir son carrelage intérieur ?

Pour une pose optimale, il faut respecter les étapes suivantes :

• Tracer 2 axes perpendiculaires en partant du milieu de la pièce, et commencer la pose par le centre par surface de 1m². Lorsque vous utilisez des carreaux grand format de 45 x 45 cm, déposez la colle sur le dos du carreau.

carrelage intérieur

• En posant le carreau, tenez compte de la largeur du joint et utilisez les croisillons d’écartement. Ils doivent être retirés avant que la colle ne durcisse.

• Nettoyez le surplus de colle au fur et à mesure avec une éponge humide pour faciliter le jointement.

• Lorsque les dimensions de la pièce ont été prises en compte pour la pose, seuls les carreaux de la dernière rangée sont coupés. Enfin, pendant toute la durée de la pose, vérifiez la planéité de la surface carrelée avec le niveau à bulle et la règle.

L’entretien du carrelage intérieur est relativement simple : utilisez juste de l’eau et du savon pour le grès cérame, étiré, la faïence, le granit, l’ardoise, et le marbre. Pour les carreaux en terre cuite et les tomettes, vous n’avez même pas besoin de détergent. Nettoyez le carrelage chaque jour, ou au moins une fois par semaine. Dans certains cas, le fabricant du carrelage proposera un traitement hydrofuge pour renforcer la durabilité du carrelage.

Le carrelage extérieur pour l’intérieur : est-ce possible ?

Peut-on poser du carrelage extérieur à l’intérieur de la maison ? Eh bien, oui c’est bel et bien possible. Par contre, l’inverse n’est pas possible. Cependant, pour poser du carrelage extérieur dans la maison, il faut parfois procéder à quelques aménagements. En effet, ces carreaux sont plus épais, plus lourds et plus résistants. Il faut parfois renforcer le support et redimensionner les portes pour que ces carreaux tiennent la route pendant longtemps. Heureusement, ces carreaux sont plus résistants aux chocs et très faciles d’entretien. Ils peuvent donc constituer une excellente alternative si vous êtes prêts à redimensionner vos murs et vos portes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge