Identification rapide des symptômes et signes de la nidation

La nidation constitue le début de la grossesse. Elle se produit entre le 7ème et le 12ème jour de celle-ci. C’est la période pendant laquelle l’ovule fécondée par le spermatozoïde se divise plusieurs fois jusqu’à devenir un zygote qui se fixe alors sur la paroi de l’utérus.

Lorsque ce petit œuf s’implante enfin, plusieurs femmes ressentent des symptômes de nidation. Parmi les plus courants, on peut citer les contractures à l’estomac, les seins qui font mal, une tendance à la gloutonnerie, les bouffées de chaleur, la lombalgie, les saignements inhabituels et la fatigue. On peut l’affirmer avec sérieux : lorsque vous ressentez l’un de ces symptômes de nidation, il est possible que vous soyez enceinte.

C’est à ce moment que les taux de l’hormone chorionique gonadotrope (ou HCG) commencent à augmenter. En déterminant ce taux avec précision, on peut on peut connaître la datation de la grossesse. Evidemment, lorsqu’une femme ressent des saignements, des crampes et d’autres symptômes de nidation, elle doit effectuer un test de grossesse pour confirmer qu’il y a vraiment eu fécondation ou non. Il est possible que le test de grossesse ne soit pas concluant. Si vous attendez un bébé, ne désespérez pas. Les scientifiques révèlent en effet que plus une femme attend avant d’effectuer son test, plus celui-ci est précis et proche de la réalité.

la nidation

Par conséquent, l’apparition des symptômes de grossesse présentés plus tôt  devrait vous encourager à prendre rendez-vous avec votre médecin. Et même si le résultat du test est négatif, il est possible que vous soyez enceinte. Même si ces symptômes de nidation n’apparaissent pas, n’en concluez pas rapidement que vous n’êtes pas enceinte. Chaque grossesse est différente. Vous ne devriez pas vous attendre à éprouver exactement les mêmes symptômes que d’autres personnes.

Les symptômes nidation au cas par cas

Nidation symptôme 1 : La sensibilité des seins

La sensibilité des seins est un phénomène très courant après l’implantation de l’œuf dans l’utérus. Il faut rappeler que les seins se développent eux aussi pendant la gestation. Dès le début de la grossesse, ils deviennent eux aussi tendres et plus sensibles. C’est en fait le résultat de l’action de deux hormones puissantes : les œstrogènes et la progestérone. Qui plus est, les seins subissent un afflux de sang durant le début de la grossesse, ce qui contribue à attendrir les seins. Vous ne devriez pas être surpris ; vos seins se préparent pour la maternité, et travaillent de façon à nourrir correctement votre bébé.

Peut-être remarquerez-vous aussi d’autres changements importants : de plus grandes auréoles (les auréoles sont les fameux cercles qui se forment tout autour des mamelons) ; des tétons plus sombres et plus sensibles ; et des veines dilatées apparaissant tout autour des seins.

Nidation symptôme 2 : Fringales et dégoûts alimentaires

Quelques femmes constatent que leur odorat et leur goût sont plus sensibles pendant toute la période d’ovulation. La quasi-totalité des femmes subissent de fortes envies après la nidation. Dans le même temps, elles en viennent parfois à détester des aliments qu’elles appréciaient beaucoup auparavant. Et paradoxalement, elles ont une forte envie à en essayer de nouvelles.

 

Symptôme nidation 3 : L’absence de règles

L’absence de règles constitue le symptôme nidation le plus fiable pour celles qui pensent être enceintes. Pratiquement toutes les femmes enceintes constatent que leurs règles n’apparaissent plus. Gardez cependant à l’esprit que la menstruation peut ne pas survenir pour plusieurs autres raisons : les maladies graves notamment, une chirurgie, ou un stress trop intense.

Vous devriez rechercher d’autres signes afin de déterminer si vous êtes enceinte ou non. La somnolence et des heures de règles plus longues sont un autre élément qu’il ne faut pas négliger. La constipation est un autre facteur courant. Et puis, plusieurs femmes notent l’apparition d’acné dès le début de la grossesse.

Implantation symptôme 4 : Les nausées matinales

Sur les forums de discussion, le symptôme le plus discuté est peut-être l’apparition de nausées matinales. Plus de 9 femmes sur 10 qui conçoivent un bébé passent par la dure épreuve des nausées du matin. Elles s’accompagnent souvent de vomissements qui s’étalent sur toute la journée. Les nausées et les vomissements peuvent perturber considérablement votre journée. Ce signe de nidation doit vous alerter dès les premiers jours qui suivent la date supposée de l’ovulation.

symptômes de nidation

Des migraines tenaces et des douleurs lombaires apparaissent aussi pendant les périodes nauséeuses. Si vous ressentez des douleurs de tête très fortes, utilisez du gingembre. Celui-ci minimise l’influence des nausées sur l’organisme. Evidemment, il doit être utilisé correctement, et vous devez par conséquent vous renseigner sur les éventuels dangers de cet ingrédient auprès d’un nutritionniste ou d’un diététicien.

L’apparition de ces symptômes de nidation peut vous alerter sur un éventuel début de grossesse. Mais pour être encore plus certaine de la réalité de la grossesse, vous devriez utiliser un premier test de grossesse. Parmi les plus courants, citons le test de grossesse classique (Test Clearblue à 9.90 euros) et les tests de grossesse en bandelettes (5 tests de ce type ne coûtent pas plus de 2.99 euros).

 D’autres signes de l’implantation

Au-delà des signes décrits ici, il existe des symptômes de grossesse connexes. Ceux-ci ne sont pas « programmés », et se produisent dans 30% des cas de grossesse. Certains spécialistes penchent même pour moins de 30%. Par conséquent, il faut impérativement connaître ces autres signes de nidation qui apparaissent très souvent lors des 3 premiers mois de la grossesse. Ils permettront de décider aussi si vous êtes enceinte ou non.

Le spotting et les crampes

Les crampes et le spotting peuvent être des symptômes de nidation et d’implantation quand elles se produisent entre 7-12 jours après l’ovulation. Soit dit en passant, le spotting est un terme qui désigne les saignements peu abondants (qui apparaissent sous la forme de traces) constatés entre deux menstruations.  En cas de spotting, vous remarquerez certainement un écoulement vaginal brun rosé sur vos sous-vêtements. Certaines femmes constatent que des traces ou des marques de spotting plus abondantes apparaissent après la nidation. Dans la plupart des cas, d’autres personnes ne les repèrent qu’après 7 ou 14 jours après la date présumée de la fécondation.

Que dire des crampes ? Eh bien, voilà aussi un symptôme de nidation qui n’est pas  très commun, mais qu’on trouve relativement significatif. Ce symptôme de nidation apparaît souvent une semaine après l’implantation de l’œuf. Pendant cette période, votre utérus se contracte régulièrement. Lorsque vous êtes vraiment enceinte, le fœtus croît lentement et pousse la paroi de l’utérus. C’est ce qui explique les spasmes et les crampes que certaines femmes ressentent. Très souvent, elles sont plutôt normales et ne doivent pas vous inquiéter.

En revanche, vous devez vous inquiéter lorsque les crampes deviennent plus intenses et insupportables. Interrogez-vous aussi lorsque ces crampes sont suivies de saignements abondants. Dans ces cas, la probabilité de faire une fausse couche dépasse largement les 90%.

Des saignements bizarres

Les saignements inhabituels peuvent constituer le meilleur et le pire pour une femme qui pense être enceinte. Lorsque ceux-ci sont épais et se déchargent sous la forme de caillots, c’est peut-être parce que vous faites une fausse couche. Par ailleurs, des saignements qui s’accompagnent de douleurs dans la zone vaginale indiquent parfois une grossesse extra-utérine.

En revanche, de légers saignements qui ne causent aucune douleur entre le 7ème et le 12ème jour indiquent à la fois que vous êtes enceinte, et que votre grossesse se développe correctement. Gardez les yeux ouverts sur ces différents signes que votre corps développera, et surtout, assurez-vous qu’ils apparaissent entre 7-12 jours après la date supposée de l’implantation de l’ovule.

La constipation comme signe de grossesse

Nous parlions plus haut de la constipation comme un éventuel facteur de nidation. En elle-même, la constipation n’est pas un facteur de grossesse important. Mais quand elle est associée à d’autres facteurs tels que les envies de nourriture, les crampes et l’apparition de taches sur la peau, la constipation est un symptôme de nidation presque certain. Et ça peut s’expliquer scientifiquement. En raison du nombre élevé d’hormones qui traversent le corps à la vitesse V, les intestins sont plus distendus.

symptome de nidation

Conséquence directe : vous êtes constipé.  Heureusement, il y a beaucoup de remèdes contre la constipation, ainsi que des médicaments très efficaces. Avant de prendre des pilules, vous devriez certainement prendre l’avis de votre médecin.

La fatigue comme signe nidation

La fatigue est un signe nidation très important. Lorsque vous êtes enceinte, votre taux métabolique augmente de façon vertigineuse. Le corps doit effectuer un travail de fond considérable pour être capable de soutenir et de supporter le poids de la maman et du bébé. Il n’est donc pas étonnant que dès le tout début de la grossesse, vous soyez beaucoup plus fatigué qu’auparavant.

L’une des conséquences directes de la fatigue est la somnolence. La production de progestérone, hormone essentielle de la grossesse, a un effet sédatif. Ne vous forcez donc pas, et prenez suffisamment de repos. La fatigue est un élément positif qui permet de prendre le repos nécessaire pour le bon développement du bébé.

L’acné et les boutons comme signe de grossesse

Un autre symptôme de nidation particulièrement important est l’apparition de l’acné et de nombreux boutons. Ceux-ci sont présents à un stade précoce pour certaines femmes. D’autres remarquent une  multiplication de boutons un peu plus tard. Quoi qu’il en soit, ne pressez pas les boutons d’acné. Ils peuvent laisser des cicatrices qui endommageront l’aspect de votre visage. En fait, il semble qu’il n’y ait pas vraiment de remède miracle contre ce type d’acné. Celles qui essaient de les faire disparaître à tout prix constatent généralement qu’elles aggravent le problème. Une bonne partie de l’acné de grossesse s’atténue et disparaît au cours des mois qui suivent la fécondation. Peut-être devez-vous simplement faire preuve de patience…

Tous ces symptômes de nidation sont fréquents. On remarque qu’en général, les femmes primipares sont les plus nombreuses à éprouver un signe de grossesse (ou plusieurs d’entre eux) présentés dans ce dossier. Rappelons en outre que certains de ces signes peuvent être soignés. D’autres sont tenaces et disparaîtront d’eux-mêmes si vous faites preuve de patience. Concentrez-vous avant tout sur les besoins de votre futur bébé, et votre grossesse se déroulera normalement. Les symptômes de nidation constituent des signes pour vous guider vers une meilleure gestion de la grossesse.

Vous pensez peut-être que vous êtes enceinte, mais vous doutez ? Voici l’un des tests de grossesse les plus fiables du moment disponible et livrable chez vous pour moins de 10€ : Clearblue – Test de Grossesse – Digital – 1 Test. En effet, grâce à ce test de grossesse, vous saurez exactement quel est l’âge de votre grossesse. Voici un lien qui explique comment s’utilise ce test. 

 

4.12

 

Recherches en rapport avec l'article :

  • nidation
  • nidation symptomes
  • symptome nidation
  • symptomes nidation
  • symptome nidation de loeuf
  • nidation symptome
  • signe nidation reussie
  • symptome nidation de l\oeuf
  • la nidation
  • signe de nidation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge