Comment choisir une huile essentielle de qualité ?

Pour profiter pleinement des propriétés et des vertus thérapeutiques des huiles essentielles, il faut être en mesure de faire la part des choses afin de distinguer les bons flacons des médiocres. Mais pour cela, vous n’avez pas besoin d’être un expert en chimie organique ou en aromathérapie. Comment s’y prendre alors avec la multitude de produits disponibles sur le marché ? Sur quels critères se baser pour faire le bon choix ? Découvrez dans ce guide tous nos conseils pour bien choisir une huile essentielle de qualité et ainsi éviter les arnaques.


21 février 2024 7 h 00 min

Les critères de choix d’une huile essentielle de qualité

Méthode d’extraction, origine, composition, labels et certifications… voici les principaux éléments à prendre en compte pour choisir une huile essentielle de qualité.

Quelle méthode d’extraction pour une huile essentielle de qualité ?

acheter une huile essentielle de qualité

L’origine et surtout la méthode d’extraction sont deux critères essentiels pour déterminer la qualité d’une huile essentielle. À ce propos, il faut savoir qu’il existe trois principales techniques d’extraction :

  • La distillation à la vapeur d’eau est la méthode la plus répandue. Les plantes sont placées dans un alambic et la vapeur d’eau va venir extraire leurs essences. Cette technique préserve toutes les propriétés des huiles essentielles.
  • L’expression à froid est utilisée pour extraire le jus de citrons ou d’agrumes par pression mécanique. Cette méthode permet aussi d’obtenir une huile essentielle complète.
  • L’extraction par solvant consiste à utiliser des solvants chimiques pour extraire les composés aromatiques. L’inconvénient avec cette technique est qu’elle altère la composition de l’huile essentielle.

Il faut donc privilégier des huiles essentielles 100 % pures, naturelles et complètes, obtenues par distillation à la vapeur ou expression à froid. Méfiez-vous surtout des huiles dites « rectifiées » fabriquées chimiquement en laboratoire ; elles sont généralement de qualité inférieure. Nous vous invitons à faire un tour sur le site prendresoindesoncorps.fr pour en savoir plus.

Sur l’étiquette, recherchez des mentions telles que « 100 % pure et naturelle, non rectifiée », ainsi que :

  • le nom latin et français de la plante ;
  • l’organe producteur ;
  • et le type de chimie présent dans l’huile.

Vérifier l’origine

L’origine, avec des appellations d’origine (Lavande de Provence AOP par exemple), est également un critère important dans le choix d’une huile essentielle de qualité. En effet, les appellations permettent d’avoir une idée claire de l’origine d’un produit et aux producteurs de valoriser leurs productions. Et en France, c’est l’Institut national de l’origine et de la qualité (INAO) qui s’occupe du dispositif des signes officiels d’identification de la qualité et de l’origine.

Il faudra donc faire attention aux AOP (Appellations d’origine protégée) et AOC (Appellations d’origine contrôlée) au moment de choisir votre huile essentielle. Elles ont été mises en place pour garantir aux consommateurs qu’un produit a été élaboré et transformé dans une zone géographique déterminée. Pour faire simple, l’AOC est la déclinaison française de l’AOP. Elle protège donc les produits au niveau français, tandis que l’AOP le fait au niveau de l’Union européenne.

La composition d’une huile essentielle de qualité

La composition d’une huile essentielle détermine largement sa qualité et ses propriétés. En effet, une huile essentielle de qualité contient tous les éléments présents naturellement dans la plante dont elle est issue. Elle renferme entre 40 et 70 composants biochimiques différents, en quantités équilibrées.

Sur l’étiquette du flacon, vous devriez donc retrouver les principaux composants majoritaires de l’huile essentielle :

  • pour la lavande par exemple, il s’agit du linalol et de l’acétate de linalyle ;
  • dans le tea tree, on cherchera le terpinène-4-ol ;
  • le cinéole pour l’eucalyptus ;
  • le citronellal pour la citronnelle, etc.

Méfiez-vous des huiles essentielles étendues ou diluées, avec ajout d’autres huiles végétales. Cela modifie les propriétés de l’huile essentielle qui n’est alors plus 100 % pure. Privilégiez toujours une huile essentielle complète, avec tous les composants naturels présents dans la plante intacte. C’est le meilleur gage de qualité.

Les labels et certifications

utiliser huile essentielle de qualité

Les labels et certifications sont des éléments qui permettent également de s’assurer de la qualité d’une huile essentielle. Ainsi :

  • Le label Agriculture biologique (logo AB) ou des labels plus exigeants comme Ecocert, Cosmebio ou Nature & Progrès garantissent des ingrédients issus de l’agriculture biologique et des procédés respectueux de l’environnement.
  • Le label AFNOR certifie que l’huile essentielle répond à certaines normes françaises en termes de composition chimique notamment.
  • Les AOP et AOC, comme nous avons déjà eu à le souligner, sont un signe de qualité au niveau de la région de production.
  • La certification ISO 9235 définit des critères de qualité spécifiques aux huiles essentielles.

Ces logos sur l’emballage sont donc un bon indicateur pour repérer une huile essentielle de qualité, tout du moins pour certains critères comme le bio ou l’origine géographique. Mais il faut aussi regarder la composition et les autres éléments vus précédemment.

Trouver une huile essentielle de qualité grâce aux conseils d’un aromathérapeute

Pour vous guider dans le choix d’une huile essentielle de qualité, rien ne vaut les conseils avisés d’un professionnel du domaine. Les aromathérapeutes sont des experts dans la connaissance des huiles essentielles. Ils sauront vous expliquer les différentes caractéristiques à prendre en compte pour choisir un produit de qualité à savoir :

  • la composition biochimique et les principes actifs ;
  • son origine géographique et botanique ;
  • son mode d’obtention par distillation ou expression ;
  • ses critères organoleptiques (odeur, couleur, etc.)

Un aromathérapeute pourra vous orienter vers les meilleures huiles essentielles en fonction de vos besoins et objectifs : soin de la peau, massage, relaxation, problèmes respiratoires, affronter l’hiver, etc.

Faire attention au conditionnement

Pour préserver toutes les propriétés d’une huile essentielle, son conditionnement est aussi un élément important à prendre en compte dans le choix d’un produit de qualité.

Le flacon doit être en verre teinté de préférence, pour le protéger de la lumière. Le verre ambré est l’idéal. Évitez les contenants en plastique qui peuvent altérer la composition de l’huile essentielle.

Sur l’emballage, vous devez retrouver :

  • le nom latin et français de la plante ;
  • la partie de plante utilisée (feuille, écorce, racine, fleur…) ;
  • la méthode d’extraction ;
  • la date de péremption ou la DLUO (Date limite d’utilisation optimale)

Privilégiez toujours les flacons avec pipette intégrée pour un dosage précis, sans risque de projection cutanée.

Comment reconnaître une huile essentielle de mauvaise qualité ?

utiliser une huile essentielle de qualité

Pour commencer, soyez vigilant face aux huiles essentielles proposées à des prix très bas. Ces prix peuvent souvent indiquer une qualité inférieure ou une altération du produit. Les huiles essentielles de qualité coûtent généralement plus cher en raison de leur processus de production rigoureux et de leur pureté.

Ensuite, une étiquette qui n’indique pas clairement tous les ingrédients ou leurs proportions peut signaler une qualité douteuse. Les producteurs fiables fournissent des informations détaillées sur la composition de leurs huiles essentielles. De même, l’absence de mentions telles que « 100 % pure et naturelle », le nom scientifique de la plante, la partie de la plante distillée ou l’origine géographique peut être un indicateur de mauvaise qualité.

Méfiez-vous aussi des huiles essentielles qui peuvent être altérées avec des composés naturels ou synthétiques. Ces ajouts peuvent diminuer l’efficacité de l’huile et augmenter sa toxicité.

Pour finir, un emballage inadéquat, comme des flacons transparents, peut indiquer un manque de soin dans la conservation de l’huile essentielle. Comme nous avons déjà eu à le souligner, les produits de qualité sont généralement conservés dans des flacons en verre foncé pour les protéger de la lumière.

Où acheter des huiles essentielles de qualité ?

Généralement, les magasins dédiés aux produits naturels, les herboristeries et les pharmacies sont des lieux où vous trouverez facilement des huiles essentielles de qualité. Ces établissements offrent souvent des produits de haute qualité et peuvent fournir des conseils professionnels sur leur utilisation. Il en est de même pour les magasins spécialisés bio. Ils se concentrent généralement sur les produits naturels et écologiques, y compris les huiles essentielles certifiées biologiques.

L’achat en ligne auprès de vendeurs spécialisés et reconnus peut être une option pratique. Assurez-vous cependant de vérifier les avis des clients, les certifications du produit, et la politique de retour du vendeur pour éviter les contrefaçons. Cependant, il faudra faire attention aux étals de marché et boutiques trop généralistes qui ne fournissent pas d’informations claires sur leurs produits. Méfiez-vous des flacons non étiquetés ou transparents qui peuvent indiquer un manque de qualité. Et n’oubliez pas, lorsque vous achetez des huiles essentielles, vérifiez la présence de labels et certifications reconnus qui attestent de la qualité et de l’éthique de production.

Précautions et conservation des huiles essentielles

huile essentielle de qualité

Pour profiter pleinement des bienfaits d’une huile essentielle de qualité, tout en assurant sa durabilité, voici quelques bonnes pratiques de conservation et d’utilisation.

Conservez toujours vos huiles essentielles dans un endroit frais et sombre. La lumière et la chaleur peuvent altérer leurs propriétés et réduire leur durée de vie. Veillez également à ce que les produits restent dans des flacons en verre foncé pour les protéger de la lumière. Ce type d’emballage aide à préserver la qualité et l’efficacité de l’huile. Si possible, marquez aussi le nom de l’huile et sa date de péremption sur le flacon. En général, une huile essentielle se conserve entre trois et cinq ans, selon le type.

Certaines huiles essentielles ne doivent pas être utilisées avant un certain âge, par les femmes enceintes, par les personnes asthmatiques ou épileptiques. Prenez donc le temps de bien lire les indications et de respecter les doses. Si vous avez des questions, consultez un professionnel qui saura mieux vous guider sur l’utilisation d’une huile essentielle en fonction de vos objectifs.

Avant d’appliquer une huile essentielle sur la peau, effectuez un test de sensibilité pour vous assurer que vous n’êtes pas allergique. Appliquez une petite quantité sur une partie de votre peau et attendez pour voir s’il y a une réaction. Il faudra également éviter les zones sensibles telles que les yeux, les oreilles et les muqueuses. De plus, diluez toujours les huiles essentielles avec une huile de support avant de les appliquer sur la peau.


21 février 2024 7 h 00 min

Grégory

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.