Réussir son achat immobilier aux enchères

Après un premier article généraliste sur la réussite de son premier achat immobilier, aujourd’hui, nous vous proposons de découvrir l’immobilier de façon atypique : aux enchères. L’acquisition d’un appartement ou d’une maison via les enchères judiciaires permet à l’acquéreur, dans la grande majorité des cas, de réaliser une opération qui lui offrira une décote sur le prix du marché réel. Ainsi, en cas de revente, une plus-value en sera dégagée, et en cas de conservation, un gros bénéfice sera fait dès l’acquisition !

Comment fonctionne ce type de vente ?

Les enchères des criées se déroulent dans les Tribunaux, partout en France et chaque année, plusieurs centaines de biens sont vendus via ce procédé. Les biens immobiliers qui peuvent être de toute nature sont issus d’un grand nombre de sources, comme les saisies bancaires, les liquidations judiciaires, mais aussi les licitations lorsqu’une indivision ne s’entend pas sur la vente par exemple.

tribunal

Dans une majeure partie des cas, ces biens sont proposés à des mises à prix bien en dessous du prix réel. Ceci permet donc d’attirer les amateurs qui seront en concurrence lors d’une séance où le bien sera adjugé au plus offrant.

La visite avant la vente

Sauf s’il s’agit d’un terrain, les ventes de cette nature sont précédées par une visite (ou plusieurs) organisée par un huissier. C’est un moment important qui vous permettra de voir le bien qui vous intéresse. Ce dernier peut être vide ou occupé.

La visite n’est pas organisée comme avec une agence immobilière. La plupart du temps, il y aura du monde, et il faudra faire la queue pour visiter le logement que vous ciblez. La date de la visite est communiquée peu de temps avant la vente, il conviendra donc de prendre le soin de vous renseigner largement en amont.

Le cahier des charges

Chaque vente est constituée par un grand nombre de documents qui se retrouvent dans le fameux cahier des charges. Ce document qui atteint parfois plusieurs centaines de pages est à lire avec la plus grande attention car il définit toutes les conditions relatives à l’achat du bien, les obligations que vous aurez, les délais de paiement, les risques en cas de non paiement, etc.

Ce cahier des charges constituera, une fois le bien acheté, une grande partie de votre titre de propriété.

Le financement

Contrairement à une acquisition classique par voie notariée, ici il n’y a pas de condition suspensive d’obtention d’un prêt. Autrement dit, vous achetez et ensuite vous payez. Si vous ne pouvez pas payer, vous courrez à la catastrophe.

Il sera donc primordial de sécuriser son financement en amont de l’acquisition pour éviter de gros problèmes par la suite. Ce point est selon nous, encore plus important que la visite du bien lui-même, tant les conséquences sont gravissimes.

Se faire représenter

Dans des enchères classiques de biens meubles, il vous suffit de lever la main pour porter une enchère. Pour un bien immobilier aux enchères, ça ne fonctionne pas de la même façon. En effet, il est obligatoire de se faire représenter par un avocat qui puisse porter les enchères en votre nom. Cet avocat doit être du barreau du Tribunal où il portera les enchères en votre nom.

encheres immo

👍🏻 Pour bien préparer votre projet et acheter sereinement, nous vous conseillons de lire les guides disponibles sur le site Mr Enchères où il y a même une calculatrice qui vous permettra de simuler les frais annexes rattachés à votre opération.

Vincent
Les derniers articles par Vincent (tout voir)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Phasellus ut ultricies id eleifend dapibus elit.