Taekwondo : un excellent sport pour les femmes

Les arts martiaux désignent un ensemble de techniques de combat, à mains nues ou avec une arme. A ce titre la liste des différents arts martiaux présents partout dans le monde est très longue et non exhaustive. Dans cette longue liste figure le taekwondo, l’une des disciplines les plus célèbres et des plus pratiquées. Le taekwondo est un art martial d’origine coréenne qui a été officiellement créé en 1955 par le général Choi Hong Hi, même si les origines de la discipline semblent plus lointaines.

Le taekwondo permet de trouver le juste équilibre de la vie et répond aux principes fondamentaux de l’harmonie que sont le yin et le yang. Plus que tout autre, la particularité de cette discipline qui réside dans la recherche d’un harmonieux équilibre entre la force et le mental, fait du taekwondo, un sport pour femme auquel l’on devrait s’intéresser et s’adonner.

Le taekwondo, une discipline sportive particulière

Regarder une démonstration du taekwondo, peut faire croire au profane que c’est un sport qui inspire la violence et de ce fait n’est pas un sport pour femme. En y approchant mieux, on se rend vite compte que ce n’est pas du tout le cas. Le taekwondo est une discipline qui marque une nette différence avec d’autres arts martiaux dans l’essence même de sa pratique.

C’est un art de combat qui sollicite énormément l’utilisation de ses pieds, mais dont le but premier est la recherche permanente de l’harmonie pour soi et autour de soi. C’est la recherche constante d’un équilibre personnel qui allie des valeurs d’humilité et de sagesse.

Le juste équilibre entre la force et le mental

Le taekwondo est régie par des règles bien précises, il inclut entre autres, la technique, le combat ou encore le self-défense appelé « Ho shin sool ». Cependant, comme l’a décrit son fondateur, le général Choi qui ne manque pas de citer comme modèle Confucius, le taekwondo se traduit par un ensemble de comportements moraux exemplaires. Le taekwondo repose ainsi sur 9 principes fondamentaux : l’Humanité, la justice, la courtoisie, la sagesse, la confiance, la bonté, la vertu, la loyauté et le courage.

Ces principes ne sont pas toujours présents dans d’autres arts martiaux. En effet, les pensées philosophiques véhiculées par le général Choi sont originaires du bouddhisme et du taoïsme. Si le bouddhisme fait appel à la sagesse et à une attitude zen, le taoïsme par contre démontre la voie du combat. C’est la pratique de ces deux philosophies qui permet d’en arriver à un juste équilibre entre la force et le mental.

Le taekwondo, un sport ouvert à tous

L’adepte du taekwondo doit faire montre de certaines qualités que sont l’intégrité, la persévérance, la maîtrise de soi, un esprit indomptable et la courtoisie. C’est un art dans lequel le respect de l’autre et l’ouverture d’esprit tiennent une grande importance. Il se pratique à tous les âges, et ce, sans distinction de races ni de religions. Et de nos jours, le taekwondo est connu pour être l’art martial qui compte un plus grand nombre d’adeptes de sexe féminin. Cependant le taekwondo n’est-il qu’un sport pour femme ?

NOTRE AVIS : Le taekwondo peut être pratiqué aussi bien par les hommes que par les femmes. Il permet de trouver un juste équilibre entre les valeurs morales et un développement physique à travers des techniques basées sur des principes scientifiques.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

odio at nec Donec fringilla vel, pulvinar accumsan