Augmenter sa confiance en soi en 30 secondes

Dans la suite de cet article, vous allez découvrir comment augmenter sa confiance en soi. Et ceci, grâce à un simple applaudissement.

À la veille d’un examen, à quelques heures d’une prise de parole en public, nous sommes tous sous l’emprise du stress. C’est tout à fait normal, mais ne pas savoir gérer ce stress devient problématique.

Le stress en abondance a de graves conséquences sur vos performances au cours d’une activité ou pendant un examen.

Il est donc indispensable de faire grandir votre confiance en soi. La confiance en soi doit se travailler à l’image d’un muscle. Plus vous y consacrez du temps, plus elle grandit. Exactement comme vos muscles !

Suivez ces conseils pour savoir comment augmenter sa confiance en soi :

Apprenez de vos échecs

Vos peurs viennent du manque d’estime et de confiance en soi. Pour maîtriser comment augmenter sa confiance en soi, il ne faut surtout pas cacher ses peurs. Acceptez vos peurs et cela vous permettra de déceler leurs origines.

Toutes les situations dans lesquelles vous n’avez pas eu confiance en vous doivent vous servir à déterminer l’origine de votre problème. Les leçons que vous en tirez seront vos armes contre le manque de confiance.

Donnez-vous de l’assurance

« Seuls ceux qui prennent le risque d’aller trop loin peuvent découvrir jusqu’où ils peuvent aller », a dit T.S. Eliot. Ne laissez pas les échecs vous décourager. Répétez sans cesse à votre inconscient que vous êtes capables d’y arriver.

Répétez à plusieurs reprises : je peux y arriver ! Et vous verrez comment votre confiance en vous va décupler. Et à moins que vous ne l’essayer, vous ne saurez pas si vous en êtes capable. Souvenez-vous : la détermination d’une personne fait augmenter sa confiance en soi.

Appliquez le booster clap

Voici une méthode simple, drôle, mais d’une efficacité redoutable. À quelques minutes de votre activité (exposé, prise de parole en public, début d’une compétition sportive…), isolez-vous. Respirez profondément 6 bonnes fois. Ensuite, faites baissez votre stress par ce petit exercice dénommé booster clap.

Simulez un applaudissement pendant 30 secondes environ en disant « yes, yes, yes, yes… ». N’hésitez pas à faire ça plusieurs fois et surtout avec un visage décontracté. En plus d’être drôles (donc décontractant), ces paroles d’encouragement agissent positivement sur votre inconscient.

L’importance de s’affirmer face à la hiérarchie

Le travail peut rapidement devenir cauchemardesque lorsque vous n’arrivez pas à vous exprimer. Les situations chaotiques s’enchaînent, vous emmagasinez le stress et dans la plupart des cas, cela se termine sur une dépression, voire un burn out très prononcé. Il existe des ateliers qui vous permettent d’apprendre les bases pour communiquer avec autrui afin d’évacuer toutes les tensions.

Les conséquences sont souvent positives pour votre santé, mais également votre moral et votre productivité. Vous pouvez donc gagner en confiance pour vous positionner face à la hiérarchie. Grâce à ces informations, vous pourrez enfin apprendre comment s’affirmer avec d’autres personnes.

  • Il faut donc se poser les bonnes questions avec notamment celles en lien avec les difficultés rencontrées par un collaborateur.
  • Vous rassemblez toutes les informations, vous pouvez les organiser et vous êtes en mesure de les partager avec votre hiérarchie.
  • Il est nécessaire d’apprendre à exprimer les points positifs, mais aussi les données négatives en adoptant le bon comportement.

Le but premier n’est pas d’agresser votre hiérarchie, mais d’utiliser les bons mots dans des circonstances adéquates.

S’aider mutuellement pour franchir les étapes

Contrairement aux idées reçues, il est assez complexe d’affronter la hiérarchie notamment pour les personnes timides. Il faut alors se préparer et avoir les bons arguments. Ce sont de petites séances qui vous aideront à gagner de la maturité et de la confiance. Vous pouvez alors envisager de partager un point négatif sans pour autant débarrer votre sac. Vous réalisez une petite victoire et tous les jours, vous osez un peu plus évoquer les problèmes, les difficultés sans toutefois oublier les points positifs qui sont toujours valorisants.

Si vous êtes plusieurs à vous retrouver dans ce cas de figure, il est tout à fait possible de s’entraîner et de s’entraider. En effet, si d’autres personnes rencontrent ces problèmes, vous aurez l’occasion d’apprendre l’un et l’autre et généralement à deux, nous sommes beaucoup plus forts. En effet, la pression et le stress sont moins présents et vous aurez plus aisément la possibilité de parler. Vous n’aurez alors aucune difficulté pour dénicher une formation digne de ce nom qui soit en mesure de répondre à toutes vos attentes les plus précises.

Pour vous positionner face à la hiérarchie, vous avez désormais toutes les solutions les plus intéressantes, pertinentes et faciles à mettre en place, mais il faut savoir que c’est un travail sur le long terme.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

mattis efficitur. at vulputate, pulvinar ut