Peut-on réussir à soigner le cancer avec la cannelle

Selon une étude réalisée par les chercheurs du département américain de l’Agriculture du Maryland, on peut réussir à soigner cancer avec cannelle de manière très efficace. En effet, l’écorce du cannelier, appelée cannelle, possède plusieurs vertus médicinales, en plus de celles culinaires. Plus connue sous la forme Casia (cannelier de Chine) ou Ceylan (le Sri Lanka), cette écorce serait un atout pour la prévention du cancer.

soigner-cancer-avec-cannelle

Propriétés de la cannelle

La cannelle est l’un des plus puissants antioxydants reconnus en médecine. Elle agit généralement comme un stimulant sur le cerveau. De plus, l’écorce aide l’organisme à réussir à lutter contre la peau fatiguée, les diarrhées et les troubles digestifs. C’est aussi un excellent remède contre les douleurs menstruelles, les infections vaginales et urinaires.

En utilisation interne, la cannelle permet d’améliorer le transit intestinal. Elle agit aussi contre les ballonnements, les nausées, les flatulences et les gargouillements. Par ailleurs, cette écorce est reconnue comme un bon régulateur chez les sujets atteints de diabète.

Réussir à soigner cancer avec cannelle

D’après les chercheurs du Maryland (étude citée plus haut), la cannelle permet de limiter le développement du cancer du système lymphatique et de la leucémie. A en croire ces derniers, cette écorce contribue à diminuer la prolifération de ces cellules cancéreuses dans le corps. Cette action serait due à son pouvoir antioxydant, lequel peut être augmenté lorsqu’on l’associe à d’autres épices comme le clou de girofle ou le gingembre.

Selon les résultats de certains tests, il est possible de réussir à soigner cancer avec cannelle, grâce à l’action de l’aldéhyde cinnamique. Ce composé qui donne du goût à l’écorce serait un puissant inhibiteur d’agents cancérigènes. Il agirait dans la prévention du cancer colorectal. En effet, des chercheurs de l’université d’Arizona ont réalisé une expérimentation avec l’aldéhyde cinnamique. Le composé était fourni comme nourriture à des souris. Les résultats de l’expérience ont révélé que les cellules des souris supplémentées ont acquis une capacité de protection contre les agents cancérigènes. Le composé a ainsi permis d’éliminer l’agent cancérigène, mais il a contribué également à réparer les cellules des souris. Bien que l’expérimentation ne soit qu’à sa phase initiale, cela peut être prometteur.

Par ailleurs, la cannelle s’avère être un remède efficace contre les maladies neurodégénératives comme celle d’Alzheimer. Mais de là à dire qu’on peut réussir à soigner cancer avec cannelle, l’avis de spécialistes dans le domaine s’avère « important ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Praesent risus lectus sed consequat. porta. libero